L'anxièté généralisée: la reconnaitre et s'en libérer!

anxièté généralisée guérir

anxièté généralisée guérir

L’anxiété généralisée est un trouble anxieux généralisé (TAG) caractérisé par une inquiétude excessive et persistante concernant des événements futurs ou des situations quotidiennes. Les personnes atteintes d’anxiété généralisée peuvent se sentir constamment tendues, nerveuses et inquiètes, même si elles ne peuvent pas expliquer exactement pourquoi. 

 

 

anxièté généralisée guérir

Les symptômes de l'anxiété généralisée

Un trouble anxieux grave peut se traduire par des symptômes extrêmement divers qui varient en fonction des personnes.

La personne qui souffre d’un trouble anxieux présente des émotions et des pensées anxieuses entraînant également des comportements anxieux:

– Irritabilité,  impulsivité, dépendance affective, difficulté à se concentrer, baisse des performances intellectuelles, incapacité à faire des projets, désintéressement du quotidien, vision négative de l’avenir, peur irrationnelle et sans fondement… ;

– Troubles digestifs, nausées, hyperplasie boulimique ou perte d’appétit, incapacité à manger…), douleurs, douleurs et tensions musculaires, fourmillements, palpitations, douleurs thoraciques, envie fréquente d’uriner, insomnies, somnolence, fatigue, mal de tête, vertige… Ces troubles sont très divers et varient selon les personnes.

– Besoin constant d’être rassurée, conduites d’évitement, répéter des actes de façon rituelle et stéréotypée visant à calmer l’angoisse, beaucoup de mal à lâcher prise (un besoin de contrôler chaque situation).

 

Les causes de l'anxiété généralisée

anxièté généralisée guérir

L’anxiété généralisée n’a pas de cause unique. Une combinaison de plusieurs facteurs entraîne l’apparition de ce trouble. Ces facteurs peuvent être biologiques, héréditaires, individuels ou environnementaux  (Les affections physiques et psychiques;Génétique; Un déséquilibre chimique; La consommation de produits; Les expériences traumatiques;L’environnement toxique; Les stratégies d’adaptation).

Si vous pensez encore que votre fonctionnement anxieux est lié à votre nature, alors vous vous trompez et vous vous condamnez. Soyez sûr(e) que ce fonctionnement est une manière pour votre cerveau de se protéger. Ce n’est donc ni une “nature”, ni une “personnalité”, ni une fatalité!
 
 

Les traitements de l'anxiété généralisée

L’anxiété généralisée est une maladie qui se soigne. Il existe des traitements reconnus pour traiter ce trouble. Les traitements permettent aux personnes qui présentent ce trouble de reprendre le contrôle sur leur vie et leurs activités quotidiennes. Plus la personne consulte tôt, meilleures sont ses chances de rétablissement.

Dans la majorité des cas, l’anxiété généralisée se traite efficacement par des autosoins, de l’éducation psychologique, une psychothérapie, de la médication, ou par une combinaison de certains de ces traitements.

Les thérapies émotionnelles et cognitives (EFT Clinique) sont considérées comme l’une des meilleures solution pour soigner l’anxiété généralisée ou les crises d’angoisse. Elles aident à corriger les impressions fausses de danger imminent. On peut, avec l’aide du thérapeute, être exposé de façon graduelle aux situations qui déclenchent les crises, afin d’apprendre peu à peu à les contrôler. Il est possible de réaliser ces séances en téléconsultation !

Conseils pratiques contre l'anxiété généralisée

anxièté généralisée guérir

anxièté généralisée guérir

Prenez conscience de votre anxiété

Il est très important d’être à l’écoute de son corps et de sa psychologie. L’anxiété, comme le stress, peut s’installer, s’aggraver et devenir chronique sans même que la personne ne se rende compte du basculement progressif de sa vie. Trop de personnes souffrent d’anxiété dans l’ignorance, attribuent cela à de simples conséquences normales de leur vie professionnelle, et ainsi n’amorcent pas les changements fondamentaux à même de les aider à dépasser leurs états d’anxiété. Prendre conscience de son anxiété demande ainsi de l’honnêteté, un sens de l’observation, et un certain courage à l’idée d’accepter d’être dans un état de souffrance.

Parlez-en

Exprimer votre anxiété vous permettra à la fois de libérer votre parole et ainsi bénéficier de ses vertus apaisantes, mais aussi de mieux comprendre votre angoisse. En effet, le fait de simplement penser à une chose ne vous force pas forcément à y voir clair et à la comprendre, mais le fait d’en parler à quelqu’un vous pousse, presque automatiquement, à essayer de devenir logique et compréhensible aux oreilles de votre interlocuteur. En essayant de faire comprendre à l’autre votre angoisse, vous parviendrez ainsi à mieux la comprendre.

Apprenez à respirer

L’anxiété peut avoir pour effet physiologique d’augmenter votre tension artérielle, votre rythme cardiaque et altérer votre respiration en provoquant des essoufflements. Lorsque vous sentez l’angoisse monter, tâchez de respirer profondément pour ne pas priver votre corps et votre cerveau d’oxygène. Différentes techniques de respirations relaxantes existent, telle que la respiration abdominale qui augmente l’oxygénation de votre corps, elles vous permettront d’atténuer les effets physiologiques de l’angoisse.

Dormez bien

Préserver un sommeil de qualité est fondamentale pour combattre l’anxiété, malgré le fait que celle-ci peut avoir tendance à altérer le sommeil. Pour dormir dans les meilleures conditions, vous pouvez suivre ces petits conseils :

-Focalisez vos pensées vers des idées apaisantes, ne pensez pas à vos problèmes quotidiens, mais pensez à des souvenirs reposants et positifs.  -Diminuez la lumière dans votre environnement afin de faciliter votre endormissement.-Baissez votre rythme cardiaque en déposant un sachet de lavande près ou sous votre oreiller.

Aérez-vous, marchez

Les effets positifs de la marche contre l’anxiété ont souvent été étudiés, en particulier si celle-ci se fait dans des espaces verts et aérés. Le fait de marcher dans des espaces naturels focalisera votre attention sur des sensations et des perceptions qui trancheront avec votre quotidien : air, bruits naturels, couleurs naturelles… Ceci vous permettra d’oublier les stimulus de votre vie quotidienne qui, par leur simple perception, peuvent vous ramener à votre anxiété (ordinateur, téléphone portable, bureau, affaires de travail, …).

Faites du sport

L’exercice physique permet de réduire l’intensité de nombreux symptômes associés à l’anxiété. Le psychisme est indissociable de votre corps, prendre soin de l’un c’est prendre soin de l’autre. Course, marche rapide, randonnées et autres activités cardiovasculaires vous permettront aussi d’écouter de la musique et ainsi augmenter votre relaxation. La pratique du Yoga vous permettra aussi de vous relaxer en focalisant votre attention vers des sensations apaisantes. Comme pour tous les domaines, évitez simplement l’excès de sport qui augmenterait votre tension ainsi que votre impulsivité.

Ecoutez de la musique

L’écoute de la musique a des vertus relaxantes via la libération d’hormones diminuant le stress et l’anxiété. La musique réduit la tension artérielle ainsi que le rythme cardiaque, peut stimuler votre corps vers l’activité et peut réduire le stress même si nous nous contentons de fredonner et chantonner. Privilégiez des musiques que vous aimez, naturellement, mais aussi qui cadrent avec votre condition. Apaisez votre esprit avant de dormir avec des musiques relaxantes qui favoriseront le sommeil, et au contraire stimulez votre corps avec des musiques rythmées si vous exercez une activité physique.

Nourrissez-vous bien

Pour avoir un esprit sain dans un corps sain, il faut sainement l’alimenter. Une nourriture équilibrée est naturellement conseillée, mais une attention particulière vers certains aliments vous permettra de vous relaxer et diminuer votre anxiété : 

-Evitez les excès de caféines (plus de 5/6 cafés par jours),

 -Consommez des aliments riches en tryptophane (bananes, lait, avoine, soja, noix, fromage),

-Des aliments riches en vitamine B (légumes-feuilles, légumineuses, oranges, riz, noix, agrumes),

-Evitez l’alcool qui au début vous donnera un sentiment soudain de bonheur en agissant sur la sérotonine, mais qui augmentera par la suite votre anxiété lorsque votre corps réduira naturellement l’action des neurotransmetteurs stimulés par l’alcool,

-Buvez de l’eau, car la déshydratation peut provoquer des palpitations cardiaques nourrissant l’anxiété,

-Ne restez pas longtemps le ventre vide, car un faible taux de sucre dans le sang ne permettra pas à votre cerveau de puiser l’énergie nécessaire à son fonctionnement, ce qui augmentera votre irritabilité, nervosité et anxiété.

Déconnectez votre esprit

Notre rythme de vie socioprofessionnel peut très vite nous entraîner dans des situations où le stress de la vie présente laisse place à l’anxiété quant à la vie future. Il est donc très important d’agir en amont pour éviter ces situations problématiques :

-Choisissez une heure à partir de laquelle vous interrompez votre activité professionnelle (stop à la consultation des mails, sms, …)

-Accordez-vous, chaque jour, du temps pour vous faire plaisir, quel que soit l’activité (cuisine, musique, sport, film, …). Ces moments apaisants vous permettront de vous relaxer.

-Sachez apprécier les moments seuls. La vie professionnelle comme la vie sociale peuvent sans cesse générer des stimulus et vous demander des réactions, ajustements et réponses comportementales. Accordez-vous des moments seuls, et ainsi la possibilité de vous recentrer sur vous-même, sur vos sensations et plaisirs naturels.

Méditez

Le fait de méditer, même de cours instants, peut suffire pour vous relaxer, réduire votre anxiété et orienter positivement vos pensées. La méditation de pleine conscience a des effets avérés pour réduire l’anxiété et le stress, et vous pouvez aisément pratiquer son approche informelle au quotidien : il s’agit d’insérer des habitudes et comportements dans votre vie quotidienne, comme le fait de marcher en attachant votre attention sur vos sensations, le fait d’adopter une respiration consciente, ou encore le fait de ressentir toutes vos sensations physiques lorsque vous êtes assis, couché ou même au téléphone (en ressentant l’appui du dos sur le dossier, de votre corps sur votre canapé).

Entourez-vous des bonnes personnes

Tachez de maintenir, enrichir et entretenir vos relations avec les personnes de votre entourage qui vous apportent des énergies positives et qui ont la capacité de vous apaiser, de vous changer les idées, de vous proposer de rompre avec votre quotidien et vous relaxer.

Consultez un professionnel

Un grand nombre de professionnels du bien-être et/ou de la santé mentale peuvent être consultés afin de traiter l’anxiété, et/ou ses facteurs de risques et conséquences. Si vous avez du mal à trouver un thérapeute qui vous correspond, n’hésitez pas à consulter mon article sur comment bien choisir son thérapeute qui vous donnera des pistes pour faire votre choix au mieux.

logo psy pour francophone

anxièté généralisée guérir

anxièté généralisée guérir

Votre Instant Thérapie